Comment devenir propriétaire d’un bien immobilier neuf en 6 étapes

4.2/5 - (33 votes)

Vous avez un projet immobilier en tête ? Vous souhaitez investir dans l’immobilier neuf ? Cet article est fait pour vous ! Nous allons vous expliquer comment devenir propriétaire d’un bien immobilier neuf en 6 étapes.

Comment devenir propriétaire d’un bien immobilier neuf en 6 étapes

Préparer son dossier de demande de prêt

Préparer son dossier de demande de prêt est une étape importante dans le processus d’acquisition.

Il est important de savoir que la réalisation du projet passe par un plan bien ficelé et une bonne organisation des travaux. De plus, il faut penser à soigner sa demande en choisissant les éléments qui pourront appuyer votre dossier. Un crédit immobilier n’est pas accordé sans justificatifs.

Vous aurez donc besoin de fournir divers documents afin de convaincre votre banquier.

Le meilleur moyen pour vous aider à préparer votre dossier est encore de demander l’avis d’un professionnel sur ce sujet. Pour avoir une idée générale sur les documents à fournir, consultez notre article : « Quels sont les papiers indispensables pour mon dossier ? »

Trouver le financement adéquat

Pour réaliser votre projet immobilier, il faut pouvoir trouver le financement adéquat.

Lorsque vous souhaitez investir dans l’immobilier, il est important de bien comprendre en quoi consiste un crédit immobilier et quels sont les différents types de crédits qui peuvent être contractés.

Les avantages des prêts immobiliers ? Les prêts immobiliers sont des opérations financières permettant de financer l’achat ou la construction d’un logement.

Ils sont généralement associés à l’acquisition d’une résidence principale.

Il existe plusieurs types de crédits immobiliers, tels que le prêt amortissable classique, le prêt à taux fixe et le prêt in fine. Pour obtenir un crédit immobilier, il faut avant tout définir son projet (résidence principale ou secondaire), puis étudier sa capacité d’emprunt en tenant compte des différents éléments constituant son budget (salaires nets mensuels, charges fixes comme les impôts et les emprunts déjà contractés).

Le type de financement va varier en fonction du type du bien acheté : maison individuelle ou appartement, surface habitable… La durée du remboursement sera également variable selon la situation personnelle : salariés avec revenus fixes ou intermittents… Il est donc indispensable de prendre en considération plusieurs paramètres pour choisir une offre adaptée à son profil et aux besoins spécifiques du projet immobilier envisagé.

Choisir le bon constructeur

Le choix du constructeur est une étape importante.

Il est impératif de s’assurer que vous êtes dans les bonnes conditions pour réaliser votre projet immobilier. Si vous n’êtes pas satisfait des services, il sera difficile d’envisager un déménagement ou la résolution des problèmes techniques rencontrés sur le chantier. Afin de bien choisir son constructeur, il faut prendre en compte plusieurs critères comme son expérience, sa solidité financière ou encore sa notoriété. Pour trouver le meilleur constructeur, il est possible d’effectuer une recherche sur internet ou de demander conseil à ses proches pour savoir si eux-mêmes ont déjà consulté un professionnel et avec quel résultat. Cependant, ne vous précipitez pas sur le premier venu. Prenez contact avec les entreprises que vous avez retenues et voyez comment elles se comportent face à un client potentiel.

Vérifiez également si elles disposent d’une assurance responsabilité civile qui peut couvrir tout litige lié au contrat de construction signé entre le maître d’ouvrage et l’entrepreneur général (CGC/CCA). Enfin, soyez vigilants quant aux frais annexes qui peuvent s’ajouter lorsque l’on fait construire : frais de notaire et taxes diverses.

Signer le contrat de réservation

Quand vous achetez un bien immobilier, deux solutions s’offrent à vous : l’achat dans l’ancien ou le neuf. Dans les deux cas, il est nécessaire de signer un contrat de réservation. Ce document décrit le projet d’achat et fixe la date butoir pour la signature du contrat définitif.

La vente en VEFA (Vente sur plan) correspond à une vente immobilière qui se fait avant que des travaux soient effectués.

Il est donc indispensable de réaliser ce contrat avant toute intervention du promoteur sur votre futur logement.

Le contrat doit être écrit afin d’être opposable aux tiers et mentionner notamment les conditions suspensives dont celle relative au financement, ainsi que le prix convenu et les modalités de paiement des honoraires du notaire.

Lorsque la signature du contrat définitif intervient, l’acheteur verse au vendeur une indemnité d’immobilisation appelée «droit d’enregistrement» représentant 5% maximum du prix total hors taxes ou 10% si celui-ci est supérieur à 100 000 euros.

Signer le contrat de vente

Avant de signer un contrat de vente, il est important de prendre en considération une série d’informations.

Il faut savoir que celui-ci ne peut vous engager qu’après l’acceptation par le vendeur d’une offre écrite et définitive, ce qui implique que l’acheteur ne peut pas se rétracter durant les jours suivant la signature du contrat. Ensuite, il faut veiller à respecter le délai de réflexion prévu. Ce délai permet au futur acquéreur d’acquérir toutes les informations nécessaires pour prendre sa décision.

Le futur propriétaire doit aussi consulter son notaire avant la signature du contrat afin qu’il puisse être bien renseigné sur le bien immobilier et sur les conditions du contrat. Sachez que si vous souhaitez acheter un logement ancien, vous devrez obligatoirement faire appel à un professionnel pour établir l’acte de vente officiel.

Vous devrez ensuite verser des frais de notaire qui seront inclus dans le prix de vente final. Si ce bien immobilier est neuf ou en construction, alors cette somme sera due après la livraison du chantier par l’entrepreneur chargé des travaux

Faire les démarches administratives

Il est important de savoir que l’investissement immobilier nécessite la réalisation de certaines démarches.

Le plus souvent, les investisseurs immobiliers font appel à un professionnel pour les aider dans leurs opérations.

Il existe différents types d’agences qui peuvent vous accompagner en fonction de votre projet : Si vous souhaitez louer votre bien, une agence immobilière va s’occuper de trouver des locataires pour votre logement.

Lorsque vous achetez un immeuble, il faut faire appel à un notaire et à des experts du domaine pour garantir la bonne finition du projet.

Les agents immobiliers peuvent également se charger de trouver des locataires potentiels ou encore gérer les locations existantes.

Lorsqu’on investit dans l’immobilier, on doit s’attendre à effectuer quelques démarches administratives avant et après l’achat du bien immobilier. Ces démarches sont essentielles afin de ne pas commettre d’impairs et ainsi éviter tout type de problèmes juridiques ou financiers plus tard. Toutefois, si vous souhaitez être accompagné par des professionnels, il est possible d’avoir recours aux services d’un agent immobilier spécialisé en gestion locative ou encore recourir au service d’un notaire qui sera chargé entre autres de la signature du compromis et du contrat entre le vendeur et l’acheteur.

Investir dans l’immobilier neuf est un bon moyen de se constituer un patrimoine. En effet, l’investissement immobilier permet d’obtenir des revenus complémentaires et de réduire ses impôts. Il existe plusieurs solutions pour investir dans l’immobilier neuf : achat en VEFA, programme immobilier neuf Pinel, SCPI ou OPCI…