Projet de construction immobilier : Comment bien choisir son terrain

4.2/5 - (20 votes)

Le projet de construction d’un bien immobilier est un projet qui demande beaucoup de préparation et de réflexion.

Il faut en effet trouver le terrain idéal pour construire la maison de vos rêves, mais aussi penser à toutes les étapes nécessaires pour que votre projet se concrétise. Pour vous aider à trouver le terrain idéal, voici quelques conseils utiles.

Comprendre le potentiel du site

Comment savoir si ce projet immobilier a du potentiel ? Il existe différents moyens pour évaluer le potentiel d’un site. Toutefois, il n’est pas toujours facile de se faire une idée précise sur les perspectives qu’offre un terrain à bâtir. Cela est dû au fait que les facteurs pouvant déterminer la rentabilité d’un projet immo sont très nombreux et variés. Dans un premier temps, vous devrez considérer le marché local (les prix des logements, l’emplacement géographique du terrain par rapport aux zones urbaines ou rurales…).

Vous devrez également prendre en compte la demande locale qui va influencer directement le prix des terrains constructibles. Dans un second temps, il sera important de tenir compte de votre situation personnelle (niveau de revenus, type de crédit immobilier…). Par exemple, acheter un terrain dont le prix est inférieur à celui du marché peut être intéressant si vous disposez d’une capacité financière importante et que vous avez toute confiance en votre projet immobilier. A contrario, investir sur une bonne affaire peut être risquée si vos finances ne sont pas stables et que vous ne pensez pas avoir les moyens de financer la totalité du projet (achat+crédit immobilier). Si vous souhaitez réaliser un investissement locatif par exemple, il sera important de regarder les statistiques relatives au marché local pour connaître le taux d’inoccupation des logements afin de valider la pertinence du choix du lieu pour y implanter votre futur programme immobilier. étapes

Projet de construction immobilier : Comment bien choisir son terrain

Évaluer les coûts et les risques

L’investissement immobilier nécessite un certain investissement financier et humain.

Lorsque vous investissez dans l’immobilier, il est important de prendre le temps de bien évaluer les coûts et les risques. Pour ce faire, il faut tenir compte du prix du marché au moment de la revente ainsi que des coûts liés à l’entretien (réparations et autres).

Il est important de noter que plusieurs gens se lancent dans l’achat d’un bien immobilier sans avoir pris le temps de réfléchir sérieusement à ce projet. Dès que vous commencez à parler d’investissement immobilier, il est conseillé de confronter votre idée avec une personne qui maîtrise cette discipline. En effet, si vous souhaitez acheter un appartement pour le louer afin d’en tirer des revenus complémentaires, il serait judicieux de consulter une personne qui possède déjà quelques expériences en matière d’investissements immobiliers. Cela permet non seulement d’avoir des renseignements sur la rentabilité attendue mais aussi sur les différentes démarches administratives qui doivent être entreprises avant toute acquisition immobilière. étapes

Évaluer l’accessibilité et les conditions du terrain

Lorsque vous envisagez de faire un projet immobilier, vous devez prendre en considération plusieurs éléments. Pour commencer, il faut déterminer les caractéristiques du terrain et l’accessibilité qui en découle. Ensuite, il faut déterminer si la zone est bien desservie par le réseau électrique et les différents services publics. Par ailleurs, il faut savoir que la qualité de l’environnement naturel joue un rôle important dans le choix d’un emplacement.

Il est donc primordial de connaître l’environnement immédiat du terrain (infrastructures routières, écoles, commerces…). étapes

Examiner les règlements et les restrictions

Il faut savoir qu’une propriété à vendre doit être conforme aux diverses réglementations du code de la construction et de l’habitation.

Il en est de même pour les nouvelles constructions ou les projets de rénovation.

Les normes d’accessibilité handicapés, les normes d’isolation thermique ou encore les normes sismiques entrent notamment en compte dans le cadre des réglementations relatives à l’immobilier.

Il est important de souligner que cette obligation ne concerne pas seulement la construction, mais aussi tout ce qui peut affecter l’usage futur des logements : travaux liés au gaz, toiture. En outre, il faut savoir que tous les biens immobiliers neufs ou anciens doivent faire l’objet d’un contrôle technique périodique obligatoire. Ce contrôle permet notamment d’identifier tout problème susceptible de présenter un danger pour la santé. Si vous envisagez de passer par une agence immobilière pour effectuer une transaction immobilière, il faudrait toujours vérifier si elle dispose des autorisations requises pour exercer son activité. Par ailleurs, il est conseillé de consulter le registre officiel tenu par l’agence afin de vérifier si elle possède bien un numéro SIREN et un numéro SIRET valides sur son site internet. De plus, il serait intéressant que votre agent immobilier soit inscrit à la Chambre nationale des agents immobiliers (CNAIB) afin qu’il puisse disposer du statut professionnel requis pour exercer son activité. étapes

Évaluer le potentiel de valeur du futur bâtiment

Les principaux critères permettant d’évaluer la valeur potentielle de votre futur bâtiment sont : L’emplacement géographique La superficie du terrain Le type de bâtiment et sa structure Les matériaux utilisés Les équipements disponibles L’existence ou non d’un droit au bail La proximité par rapport aux transports en commun, commerces, centres médicaux et autres commodités. étapes

Pour réussir à construire sa maison, il faut bien choisir son terrain. Il est important de se renseigner sur les différents terrains disponibles autour de chez soi (proximité des commerces, écoles, transports en commun, etc.) et d’éliminer tous les terrains qui ne correspondent pas à vos attentes.