Rénovation énergétique des bâtiments : aides et prêts

4.3/5 - (39 votes)

La rénovation énergétique des bâtiments est un enjeu majeur pour la transition énergétique. C’est pourquoi le gouvernement a mis en place plusieurs dispositifs d’aides et de prêts pour inciter les particuliers à entreprendre des travaux de rénovation énergétique. Nous allons voir ensemble quelles sont les aides et prêts disponibles, comment en profiter et quels sont les critères pour y avoir droit.

Rénovation énergétique des bâtiments : aides et prêts

Qu’est-ce que la rénovation énergétique des bâtiments ?

La rénovation énergétique des bâtiments consiste à modifier, réparer et entretenir les bâtiments afin de réduire leur consommation d’énergie et ainsi limiter les émissions de gaz à effet de serre. Cette opération permet donc de réaliser des économies sur la facture d’énergie et de faire baisser l’impact des bâtiments sur l’environnement. De plus, elle participe au confort thermique des occupants en améliorant leurs conditions de vie et en leur permettant une meilleure qualité sanitaire. Ce type d’investissement est souvent intéressant pour les propriétaires qui souhaitent revendre ou louer un logement et perçoivent donc une plus-value importante.

Les acteurs du secteur de la rénovation énergétique des bâtiments sont nombreux : collectivités locales, bureaux d’études techniques, sociétés spécialisées… Il faut notamment distinguer les travaux liés aux parties privatives (murs, toiture…) des travaux liés aux parties communes (réseau intérieur du chauffage par exemple). Enfin, il faut savoir que ces opérations peuvent être subventionnées par différents dispositifs gouvernementaux tels que le crédit d’impôt développement durable, le prêt à taux zéro + ou encore l’Eco-PTZ.

Pourquoi rénover son bâtiment ?

Le ravalement de façade est un passage obligatoire pour les propriétaires d’un bâtiment.

Il s’agit de la première étape qui permet à une maison ou un immeuble d’être en conformité avec la loi et donc de pouvoir être vendu ou loué. Dans le cas contraire, vous risquez des sanctions civiles et pénales, mais également des sanctions administratives.

La rénovation de votre bâtiment est donc primordiale pour éviter cela. Une fois que vous aurez décidé du revêtement à adopter pour votre bâtiment (enduit, briques, pierres), il faudra se charger de toutes les autres opérations qui concernent le ravalement proprement dit : l’application du produit sur les façades, l’enlèvement des graffitis et tags sur les murs extérieurs (si besoin), l’enlèvement des traces d’humidité par le dépoussiérage/nettoyage des surfaces et des installations techniques avant la réinstallation provisoire du chantier si nécessaire.

Vous devrez également prendre soin de nettoyer les vitres avant la pose du nouveau revêtement afin que celui-ci puisse être appliqué correctement. Si vous souhaitez faire appel à un professionnel pour entreprendre cette opération parfaitement réalisée, contactez notre entreprise RGE « Rénovons Ensemble » située près de chez vous sur Saint-Berthevin.

Quels sont les aides et prêts disponibles pour la rénovation énergétique des bâtiments ?

Afin de favoriser la rénovation énergétique des bâtiments, l’Etat a mis en place différents types d’aides et prêts. Ainsi, il est possible de bénéficier du crédit d’impôt transition énergétique (CITE), qui permet aux propriétaires occupants et locataires de réduire le montant de leur facture en effectuant des travaux visant à améliorer son logement. Ce dispositif permet d’obtenir une déduction fiscale sur les dépenses engagées pour un bouquet de travaux cohérent par rapport à la performance énergétique souhaitée. Pour les propriétaires bailleurs, il est possible de bénéficier du « PTZ » (prêt à taux zéro). Ce prêt peut être accordé pour financer tout type de projet immobilier neuf ou ancien, jusqu’à 30 000 € maximum.

Le logement doit cependant respecter certains critères : être occupé comme résidence principale pendant 6 ans minimum; être achevés depuis plus de 2 ans; faire l’objet d’une convention entre l’Anah et le propriétaire bailleur; faire partie des communes classés en zone B2 ou C.

Le montant maximal du PTZ+ est plafonnée à 40 % du coût total des travaux HT (dans la limite d’un plafond) + 200 €/m² pour les zones tendues A bis, A et B1 et 100 €/m² pour les zones B2 et C.

Comment se faire aider pour la rénovation énergétique de son bâtiment ?

De nombreuses aides financières sont actuellement disponibles pour faciliter la rénovation énergétique des bâtiments. Si vous souhaitez faire des travaux de rénovation, il est important de connaître les différentes aides financières qui existent et de savoir à qui s’adresser pour en bénéficier.

Vous souhaitez réaliser des travaux dans votre logement ? Vous pouvez peut-être bénéficier d’aides financières, telles que l’Eco-prêt à taux zéro (PTZ), le crédit d’impôt développement durable, les subventions locales ou encore les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat).

Le prêt « vert » : un dispositif financier incitatif permettant aux particuliers de financer des travaux destinés à améliorer la performance énergétique d’un logement ancien. Ce prêt est adossable au crédit immobilier pour une durée maximale de 10 ans et permet de financer jusqu’à 30 000 € par opération.

Vous pouvez en effet être amenés à engager plusieurs types de frais, tels que des travaux sur la toiture, sur les menuiseries extérieures ou encore sur le système énergétique du bâtiment. Pour cela, vous devrez remplir un formulaire auprès d’un organisme prêteur afin qu’il puisse ensuite vérifier la faisabilité du projet et accorder ou non le prêt.

Quelles sont les conditions pour bénéficier des aides et prêts pour la rénovation énergétique des bâtiments ?

Les aides et prêts pour la rénovation énergétique des bâtiments sont nombreux. De plus, leurs conditions d’obtention peuvent varier en fonction de vos revenus et de votre projet. Pour pouvoir bénéficier d’une aide ou d’un prêt pour la rénovation énergétique des bâtiments, il est important de faire une demande auprès du bureau d’assistance technique (BAT) qui est chargé de l’instruction des subventions et des primes. Pour ce faire, il convient de se rendre sur le site internet du ministère en charge du logement afin de remplir un formulaire accessible depuis ce même site. Un numéro vert est à votre disposition : 0 800 054 603, si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant les aides et les prêts que vous pouvez obtenir pour la rénovation énergétique des bâtiments.

Où trouver les aides et prêts pour la rénovation énergétique des bâtiments ?

Pour faire des économies d’énergie, il est important de procéder à des travaux de rénovation. Si vous avez besoin d’aides pour votre projet de rénovation énergétique, vous pouvez trouver une aide financière en faisant appel à plusieurs organismes.

Il existe différents prêts et aides financières qui peuvent être accordés par l’Etat ou les collectivités locales. Certaines entreprises peuvent également proposer des aides financières pour la rénovation énergétique des bâtiments.

Voici quelques exemples de financements possibles : Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, qui permet aux propriétaires occupants ou bailleurs soumis à un régime réel d’imposition de déduire 30% du montant total des dépenses liées à une rénovation thermique dans leur déclaration annuelle sur les revenus.

Le taux du crédit d’impôt est fixé à 30 % et plafonné à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à imposition commune.

Pour la rénovation énergétique des bâtiments, le gouvernement a mis en place plusieurs aides et prêts afin de réduire les coûts des travaux et inciter les particuliers à faire des économies d’énergies.