Tuto: Comment annuler votre assurance hypothécaire

4/5 - (24 votes)

Si vous avez contracté une assurance hypothécaire, vous avez peut-être déjà reçu un avis de renouvellement. Si ce n’est pas le cas, cet article va vous intéresser.

L’assurance hypothécaire est une assurance qui couvre votre prêt hypothécaire en cas de décès ou d’invalidité. Cette assurance est obligatoire pour toutes les personnes qui ont acheté un bien immobilier à titre privé. Mais il existe plusieurs types d’assurances hypothécaires et il est important de savoir comment annuler une assurance hypothécaire.

Qu’est-ce qu’une assurance hypothécaire ?

L’assurance hypothécaire est une assurance qui protège votre prêt et vos biens en cas de décès, d’invalidité ou de maladie grave. Si vous souhaitez profiter des avantages d’une assurance hypothécaire, il faut d’abord savoir qu’il s’agit d’un contrat qui peut être souscrit auprès de la banque qui vous accorde votre prêt.

Les conditions générales du contrat doivent alors être acceptées par le demandeur, afin que ce dernier puisse bénéficier des garanties offertes par l’assureur. En effet, les assurances proposées par les compagnies ne sont pas identiques et toutes n’offrent pas les mêmes couvertures ni les mêmes tarifs. Pour trouver la meilleure assurance hypothécaire, il est donc important de comparer plusieurs offres dans le but de choisir celle qui correspondra le mieux à sa situation financière et personnelle.

Lorsque vous cherchez à contracter une assurance hypothécaire, vous pouvez faire appel aux services d’un courtier en assurances ou encore réaliser seul cette étape.

La première étape consiste à évaluer au plus juste le montant total de votre prêt immobilier (montant emprunté, durée restante du crédit).

Votre courtier en assurances pourra ensuite comparer différents devis afin de choisir celui qui correspondra au mieux à votre profil et à vos besoins. avis de renouvellement

Pourquoi annuler votre assurance hypothécaire ?

Souvent, les gens ne réalisent pas que l’assurance hypothécaire peut être annulée. En effet, cette assurance est facultative et n’est pas obligatoire. Toutefois, elle offre une sécurité à l’emprunteur en cas de décès, d’invalidité ou de maladie grave. Dans le cas où la personne qui emprunte a un problème de santé important, elle pourra toujours contracter une assurance hypothécaire pour couvrir les frais médicaux en plus du prêt hypothécaire.

Lorsque vous contractez un emprunt hypothécaire, vous vous engagez à rembourser le montant total emprunté (capital et intérêts) à votre institution financière jusqu’au terme de votre prêt. Cependant, si vous décédez avant d’avoir effectué toutes les paiements du prêt et que vos héritiers doivent payer les versements manquants parce que votre dette n’a pas été entièrement remboursée, ils risquent de se voir refuser une partie des biens qu’ils ont acquis en héritage parce qu’il y aurait des pertes sur l’actif net (la différence entre ce que possèdent les héritiers et ce qu’ils doivent).

Le fait d’avoir une assurance-vie peut protéger votre famille contre cela car elle couvrira tout ou partie des versements restants jusqu’à la fin du terme complet du prêt hypothèque. avis de renouvellement

Comment annuler votre assurance hypothécaire ?

Les taux d’intérêt restent bas, ce qui peut offrir de bonnes opportunités d’investissement. En effet, la Banque Nationale du Canada a maintenu son principal taux directeur à son niveau le plus bas depuis septembre 2008. Cette situation devrait perdurer au cours des prochains mois et les taux hypothécaires devraient continuer de baisser en raison de l’appréciation du dollar canadien par rapport à l’euro et aux autres monnaies. À noter que ces conditions favorables devraient également profiter aux ménages canadiens ayant un revenu modeste ou moyen. Toutefois, les acheteurs qui empruntent pour la première fois pourront bénéficier d’un meilleur financement en réduisant leur versement hypothécaire mensuel ou en souscrivant une assurance-vie hypothécaire. De plus, si vous avez déjà souscrit une assurance hypothécaire et que vous souhaitez annuler votre contrat, il est possible de le faire sans avoir à payer de frais supplémentaires.

Votre courtier est là pour vous accompagner afin de trouver la solution adaptée à votre situation personnelle et financière. avis de renouvellement

Exigences à prendre en compte avant d’annuler votre assurance hypothécaire ?

La plupart des gens sont souvent surpris par la quantité d’argent qu’ils doivent payer en assurance hypothécaire.

La plupart du temps, les gens ne savent pas que leur police d’assurance peut être annulée de différentes manières. Certains prêteurs accepteront une résiliation ordinaire tandis que d’autres exigeront des conditions spécifiques pour résilier l’assurance hypothécaire. Si vous n’avez jamais eu à annuler votre assurance hypothécaire, il est important de considérer les facteurs qui peuvent influencer cette décision.

Les coûts supplémentaires : Lorsque vous avez un prêt immobilier et que vous ne pouvez plus payer l’assurance hypothécaire, cela signifie que vous devrez probablement augmenter le montant de votre mensualité afin de couvrir ces frais additionnels.

Votre prêteur peut également demander une augmentation du taux d’intérêt sur votre emprunt si vos versements mensuels augmentent. De ce fait, lorsque ceux-ci sont plus élevés, il sera plus facile pour votre banquier de refuser votre demande d’annulation de prime (surtout si vos versements mensuels restent inférieurs au montant minimum requis).

Les autres raisons : Parfois, la résiliation normale ne suffit pas ou n’est pas acceptée par le prêteur. avis de renouvellement

Quelles sont les conséquences de l’annulation de votre assurance hypothécaire ?

L’annulation de votre assurance hypothécaire peut avoir des conséquences financières importantes.

Vous devez veiller à ce que vos prêts soient couverts par une bonne assurance, afin d’éviter les mauvaises surprises.

Vous trouverez ci-après un récapitulatif des conséquences possibles liées à l’annulation de votre assurance hypothécaire : Les paiements effectués pour l’assurance sont remboursables si elle est annulée; Si vous n’avez pas payé la prime dans le délai imparti, elle sera exigible immédiatement; En cas de non-paiement du prêt, la banque pourra exiger le remboursement immédiat du montant emprunté ou encore reprendre possession du bien immobilier sans aucune indemnité; Si l’assurance est annulée et que le montant restant à payer sur le prêt est supérieur à 10 % du capital emprunté, vous devrez alors régler la différence au moyen d’un versement unique ou en plusieurs fois; Le prêteur aura la possibilité d’exiger une indemnisation (intérêts) calculés conformément aux conditions contractuelles. Sachez également qu’il existe des alternatives qui peuvent atténuer les effets nocifs de l’annulation de votre assurance hypothèque. Elles permettent notamment : De reporter les paiements en raison de circonstances imprévisibles et indiquer comment ils seront effectués (par exemple via un compte bloqué); De racheter votre crédit existant afin d’opter pour un taux plus avantageux ou pour une durée allongée; D’opter pour une autre police d’assurance. avis de renouvellement

Comment éviter les pièges liés à l’annulation de votre assurance hypothécaire ?

Il est important de vérifier que votre assurance emprunteur couvre bien la totalité des risques liés à l’annulation de votre contrat hypothécaire. En effet, celle-ci peut interrompre le remboursement du capital restant dû et vous faire perdre ainsi tout ou partie du montant de votre prêt hypothécaire.

Il est donc important de s’assurer que les garanties offertes par votre assurance sont suffisantes pour couvrir l’ensemble des risques encourus dans le cadre d’une annulation de crédit immobilier. Pour parer aux éventuelles déconvenues, il est recommandé de vous assurer que l’assurance prise pour un crédit immobilier corresponde bien à vos besoins et à ceux qui composent votre ménage et qu’elle ne soit pas trop chère.

Vérifiez également si elle prend en charge une invalidité permanente totale (IPT) complète ou partielle, ou encore une invalidité absolue et définitive (IAD). avis de renouvellement

Pour annuler un prêt, il faut faire une demande d’annulation de prêt auprès de votre banque. Il est possible que vous soyez obligé de payer des frais d’annulation si votre contrat de prêt a été conclu avant le 1er juillet 2010.