Vendre ou acheter un logement en viager : les avantages et inconvénients

4.1/5 - (12 votes)

Le viager est un type de vente immobilière qui permet au vendeur d’une maison ou d’un appartement de continuer à vivre dans son logement, tout en percevant une rente mensuelle. Ce type de transaction a pour avantage de permettre au vendeur de rester chez lui, et donc de ne pas avoir à déménager. Cependant, il faut savoir que ce type de transaction n’est pas sans risque. Nous allons voir çà en détail dans cet article.

Qu’est-ce qu’un viatique ?

Le viatique est une rente viagère qui permet à un propriétaire de vendre son bien immobilier sans avoir à payer les frais liés à la vente.

Le prix d’achat du bien est versé sous forme d’une rente mensuelle au propriétaire du bien pendant toute sa durée.

Il s’agit d’un contrat de vente en viager, réalisé par actes notariés, qui met le propriétaire en possession des fonds nécessaires pour procéder à l’acquisition.

Lorsque le prix de vente est trop élevé pour que le vendeur puisse être remboursé, il devient donc possible de se faire payer pendant plusieurs années (jusqu’à la mort) contre un logement dont on restera pleinement propriétaire jusqu’à la fin du bail.

Le viatique peut être mis en place dans différents cas : La revente rapide d’un bien immobilier suite à un héritage ou une donation importante ; La volonté du département fiscale et social français de limiter les abattements sur les successions et donations ; L’achat d’un bien immobilier destinée à l’habitation personnelle; Enfin, si le vendeur ne souhaite pas garder son logement et qu’il a besoin des liquidités immédiates pour financer son installation provisoire chez une famille ou amis. risque

Avantages à acheter un logement en viager

L’achat d’un logement en viager peut être une excellente solution pour les personnes souhaitant acquérir un bien immobilier sans avoir à débourser de l’argent. En effet, dans le cadre d’un achat en viager, vous achetez un bien immobilier contre une rente mensuelle que verse le vendeur. Cependant, il faut savoir que cette formule n’est pas adaptée à toutes les situations.

Le propriétaire doit remplir certaines conditions pour pouvoir investir en viager : Avoir des ressources financières suffisantes et ne pas être sous tutelle ou curatelle (si vous êtes hébergé chez un tiers). Si vous souhaitez acheter un logement en viager, il est important de savoir qu’il existe plusieurs types de vente en viager : La vente en viager libre : Le propriétaire du bien louera son logement au futur acquéreur qui devra payer une rente mensuelle au vendeur jusqu’à son décès.

La vente en viager occupé : Le propriétaire continuera à occuper son logement jusqu’à son décès.

Il percevra alors une rente mensuelle versée par le futur acquéreur du bien.

La vente en usufruit ou « nue-propriété » : L’acquisition se fait sur la base d’une acquisition temporaire qui ne sera effective qu’à partir de la mort du vendeur (vous conserverez donc la pleine propriété du bien). risque

Inconvénients à acheter un logement en viager

Le viager est une solution de plus en plus prisée par les investisseurs immobiliers.

Il s’agit d’un contrat de vente permettant d’acheter un bien immobilier à une personne âgée, en échange du versement d’un loyer mensuel.

La vente en viager est souvent associée à des avantages fiscaux, ce qui peut être un atout important pour certains investisseurs. Cependant, cette formule présente aussi quelques inconvénients : L’investisseur doit anticiper le décès de la personne âgée.

Il n’est donc pas sûr que le logement soit vendu au moment où il aura besoin de se reloger.

Les prix des biens immobiliers ont tendance à augmenter au fil du temps et les locataires sont généralement plus exigeants quand ils cherchent une location. Enfin, si la valeur du bien diminue suite à un changement de propriétaire ou un défaut technique survenu après son acquisition, l’investisseur ne pourra pas revendre son bien rapidement et devra attendre que la situation s’améliore. risque

Avantages à vendre un logement en viager

La vente d’un logement en viager est un moyen efficace pour percevoir des revenus complémentaires et se constituer un patrimoine immobilier. Cette solution permet de répondre à plusieurs objectifs, comme par exemple : – Se constituer un patrimoine immobilier, – Transmettre un bien à ses héritiers (ou autres bénéficiaires), – Préparer sa retraite et/ou sa succession.

La vente d’un logement en viager est une opération qui consiste à vendre son bien immobilier contre le versement d’une rente viagère.

Le principe du viager est simple : vous achetez votre logement auprès d’un propriétaire âgé ou décédé qui souhaite continuer de vivre chez lui.

Lorsque le vendeur décède, il ne peut plus payer la rente prévue au contrat et vous devrez alors continuer à verser cette rente jusqu’à son décès. Ce type de transaction immobilière peut s’effectuer sur tout type de biens (maison individuelle, appartement, immeuble. ) et sur tout type de marchés (neuf ou ancien). Dans la plupart des cas, les propriétaires vendent leur bien pour partir à la retraite ou parce qu’ils ont été victimes d’un accident grave qui les empêchent de continuer à assumer les charges liés au paiement du loyer.

Vous pouvez également être intéressé par la revente du logement après avoir effectuée une acquisition en viager temporaire (appelée aussi « vente occupée »). risque

Inconvénients à vendre un logement en viager

Vendre un logement en viager présente des avantages et des inconvénients.

Vendre un logement en viager est une solution qui peut s’avérer intéressante pour certains, mais elle n’est pas adaptée à toutes les situations.

Il est important de bien considérer les différents critères avant de se lancer dans ce type d’opération.

Les avantages de vendre un bien immobilier en viager ? Les vendeurs d’un bien immobilier qui souhaitent réaliser un investissement locatif ou une opération financière sont souvent tentés par la vente d’un logement en viager. Cette solution permet notamment de percevoir une rente mensuelle, voire trimestrielle, afin de compléter son salaire et/ou financer une partie du démarrage d’une activité professionnelle.

Le montant proposé par le vendeur doit être attractif pour attirer l’acheteur potentiel.

Il faut également savoir que le prix proposé doit être cohérent avec les revenus du propriétaire.

Lorsque vous vendez votre bien en viager, vous pouvez choisir entre plusieurs options : La vente classique (convention libre) ; La vente avec rente viagère ; La vente avec garantie temporaire (dite « Vente Temporaire »). Si vous optez pour cette solution, il est recommandé que vous soyez accompagnés par un professionnel au moment de la transaction et notamment au moment de la signature du contrat entre les parties (notaire). risque

Comment choisir entre vendre ou acheter un logement en viager ?

Acheter un logement en viager est certainement l’investissement le plus rentable qui soit, mais il est aussi plus risqué que la vente d’un logement.

Il convient donc de bien réfléchir avant de se lancer dans cette opération. Cela n’est pas toujours facile pour les personnes âgées qui souhaitent vendre leur bien immobilier, car elles ne savent pas comment s’y prendre et par où commencer. Pour cette raison, vous pouvez faire appel à une agence immobilière spécialisée qui pourra vous accompagner dans votre projet.

Lorsque vous achetez un bien immobilier en viager, vous devrez verser une rente au propriétaire durant toute la durée du contrat.

Vous devrez également payer des frais d’acquisition et les charges liés à ce bien (taxes foncières, intérêts du crédit…). risque

L’achat ou la vente d’un logement en viager présente des avantages et inconvénients. Il faut savoir que le viager est un contrat par lequel une personne (le crédirentier) s’engage à vendre son bien immobilier à une autre personne (le débirentier) pour un prix fixé à l’avance. Le prix de vente est payable au jour de la signature du contrat, mais il n’est pas forcément payé immédiatement.